régime anti-cholestérol levure de riz rouge phytosterols anses

La publication d'une étude tout récemment publiée en date du 25 Juin 2014, et sous la responsabilité de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, permet d'expliquer l'importance des compléments alimentaires et des aliments dans la thérapeutique recherchant la baisse du Cholestérol. On y parle plus particulièrement des phytostérols présents dans les boissons à base de lait, les pâtes à tartiner et les sauces à base d'aromates. L'Anses remet en cause les avantages des Phytostérols et des Stanols dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Ces phytostérols  se présentent sous différentes formes chimiques qui sont les Phytostérols libres, les phytostérols esters ou les stanols qui ont des formes biochimiques très proches et plus ou moins solubles dans la phase lipidique. Les phytostérols sont présents à l'état naturel dans le Pin, certaines huiles végétales et des gtraines oléagineuses, dont on en extrait ces composants.

Les propriétés des phytostérols sont d'abaisser l'absorption du cholestérol alimentaire en rentrant en compétition avec lui au moment de son assimilation dans l'intestin. Cette réduction d'assimilation du cholestérol alimentaire résulte en une baisse du LDL cholestérol circulant du fait de l'apport plus restreint en cholestérol. On doit rappeler que le cholestérol est apporté à l'organisme par 2 voies, la voie alimentaire et la synthèse au niveau du foie par l'HMG coenzyme A réductase.La consommation de phytostérols permet de baisser le LDL cholestérol de 13 % environ et le cholestérol total de 10 % environ. Les consommateurs répondent de façon diverse à la prise de Phytostérols et on peut estimer à  30 % des consommateurs de phytostérols qui ne voient aucune action sur la baisse de leur cholestérol. On craint aussi que la consommation de phytostérols baisse les niveaux de béta-carotène circulant. Il est nécessaire de mettre en place des actions complémentaires pour bien agir sur la baisse du cholestérol en mettant en place des mesures hygiéno-diététiques : Manger sans sel, consommer le moins possible de sucres à assimilation rapide, refaire de l'exercice physique, arrêter le tabac et l'alcool, ou les consommer avec grande modération, préférez les viandes blanches aux plats en sauce, consommez des poissons gras riches en oméga 3, prendre des suppléments nutritionnels riches en béta-carotène.

C'est la conjonction de plusieurs mesures citées ci dessus qui va être favorable sur la baisse du cholestérol sanguin.

Si vous associez en plus à la consommation de phytostérols, la prise de levure de riz rouge, du policosanol, du béta-carotène, du coenzyme Q10, vous allez améliorer d'autant la baisse du cholestérol circulant en agisant sur l'assimilation du cholestérol exogène, sur la production du cholestérol endogène grâce à la levure de riz rouge et au policoasanol et en luttant contre les radicaux libres grâce aux anti-oxydants qui sont le béta-carotène et le coenzyme Q10.

Phytostérols, levure de riz rouge, policosanol, coenzyme Q10 et béta-carotène sont la combinaison alimentaire de choc pour normaliser votre cholestérol !