lipides-cholestérol-levure-de-riz-rougeLes lipides font partie intégrante de notre métabolisme. Les lipides sont des molécules qui ne pas solubles dans l’eau, et qui sont solubles entre elles dans les huiles.

 

Les lipides ont toujours la même structure moléculaire qui associe une molécule de glycérol à 3 molécules d’acides gras, qui eux peuvent différer par le nombre d’atomes de carbone et le nombre de doubles liaisons. La longueur des chaines de carbone ainsi que le nombre de liaisons qui sont toujours à l’état naturel des liaisons dites Cis caractérise l’aspect du lipide qui peut être soit sous forme d’huile fluide, soit sous forme de graisse figée.

 

Les lipides permettent d’apporter de l’énergie à l’organisme, sont des éléments de structure des membranes cellulaires, en assurant leur fluidité et permettent aussi de servir de substrats au métabolisme pour fabriquer de nombreuses hormones.

Le cas du Cholestérol est un peu à part, car le cholestérol est un lipide, mais avec une structure moléculaire spécifique contenant des chaines polycycliques, appelés stéroides.

Sa structure lipidique est très importante, car elle rentre dans la constitution des membranes cellulaires et dans la production d’hormones métaboliques.

 

 L’utilité des Lipides insaturés et du Cholestérol :

 

Les lipides insaturés sont essentiels à l’organisme et permettent de réguler un grand nombre de réactions chimiques comme les réactions inflammatoires. Véritables modulateurs, les oméga 3 de type EPA et DHA sont anti-inflammatoires. Les oméga 6 sont aussi très utiles dans l’organisme mais le rapport oméga 6/oméga 3 ne soit pas être trop élevé, il est généralement de 5 d’une façon idéale.

 

Les acides gras insaturés vont aussi participer grandement à la structure des membranes cellulaires en améliorant leur fluidité.

Les acides gras saturés à longue chaine sont très nocifs à forte dose, car ils sont moins bio-disponibles, vont rigidifier les membranes cellulaires et vont se stocker en graisse de réserve plus facilement.

Un apport important d’acides gras saturés vont faire intervenir un nombre plus important de transporteurs sanguins, ce qui va créer des risques d’oxydation accrue.

Le Cholestérol est fabriqué à 70 % au niveau du foie, et 30 % proviennent de l’alimentation.

Le cholestérol fait partie intégrante de la structure des membranes de nos cellules, participe à la production des hormones, comme les oestrogènes, la progestérone, la testostérone, le cortisol qui contrebalance le stress, l’aldostérone et la vitamine D.

Le Cholestérol permet aussi la formation des acides biliaires qui vont aider à mieux digérer les lipides intestinaux mais aussi toutes les vitamines liposolubles A, D, E et K.

 

 Déséquilibre du métabolisme des lipides :

 

 Les maladies du siècle sont l’obésité, les problèmes de cholestérol, le diabète et les douleurs articulaires.

 

Un point commun à tout cela est l’alimentation  moderne qui est déréglée et trop riche en sel, sucres rapides et surtout en acides gras saturés à longue chaine.

 

On observe dans différents régimes alimentaires, une nette différence entre le régime alimentaire de type méditerranéen riche en oméga 3 et en acides gras saturés à courte chaine comme l’huile d’olive, qui ne vas pas de pair avec une augmentation du cholestérol sanguin, et le régime nordique ou américain à base de laitages et d’acides gras saturés à longue chaine, où les problèmes de cholestérol sont plus importants.

 

 Il est nécessaire d’avoir un apport en lipides alimentaires équilibré, afin de juguler d’une part la prise de poids, les hypercholestérolémies, les problèmes cardio-vasculaires et permettre un meilleur métabolisme lipidique,

 

L’équilibre oméga 3 – oméga 6 est nécessaire, et la réduction des apports de lipides d’origine animale est également obligatoire.

Des diètes alimentaires strictes doivent être entreprises en cas de problèmes associé à la consommation de compléments alimentaires comme les Oméga 3 en capsules, les fibres alimentaires et la levure de riz rouge.

La levure de riz rouge doit être prédosée en monacoline K pour être efficace.